Blog

Le foie gras Label Rouge

Le foie gras est un produit qui mérite d’être bien choisi étant donné sa valeur. Ainsi, il est indispensable de tenir compte de sa provenance, de ses conditions de fabrication, ainsi que les labels. Concernant ces derniers, on distingue le label rouge et celui IGP. Afin de procéder à un choix opportun du produit, il est préférable de bien connaître le type avant de le choisir.

Provenance, conditions de fabrication et labels

Le label rouge et le label IGP

Les labels sont des certifications attribués aux foies gras. Celui rouge certifie que le producteur a respecté les règles d’élevage des oies et/ou de canards. Il concerne également les palmipèdes élevés au grand air et qui bénéficient exclusivement d’une alimentation aux grains de maïs.

Quant au IGP ou Indication Géographique protégée, il consiste en la certification de la provenance des foies gras, tels que son nom l’indique. Il peut s’agir du Midi-Pyrénées, de Limousin, de Périgord ou d’Alsace et d’autres encore. Il permet aussi de déterminer la race du canard ayant servi à la production qui peut être soit des canards de Barbarie, soit des mulards.

Label Rouge favorise les petits ateliers

Le foie gras Label Rouge est aussi une attestation qui maintient les petits ateliers de production. Selon certains observateurs, c’est une technique permettant de maintenir en vie le patrimoine culturel et culinaire, artisanal et terroir qui risque de disparaître.

Il prend en compte les circuits courts qui n’ont pas vraiment de place dans les filières étant donné le volume qui reste inchangé. En effet, il correspond toujours à la distribution traditionnelle. Ces petits ateliers de gavage sont pourtant les garants du patrimoine et sont remis en question par l’industrialisation et la production de masse.

Conseils pour un meilleur choix


Le meilleur repas pour le réveillon

Les Français accordent beaucoup d’importances aux festivités durant le mois de décembre. Le menu du réveillon leur est très important si bien qu’il importe de bien choisir parmi les variétés présentées. Plusieurs références existent et le choix peut se porter sur la marque, le prix ou le plat à préparer.

Faire le bon choix

L’achat ne doit pas se faire au hasard. Il est indispensable de bien lire les indices figurant sur les étiquettes afin de les faire correspondre aux besoins. Les informations devant y être vérifiées sont le type du produit selon les appellations définies dans les chartes, sa provenance, les ingrédients le composant, la date limite de consommation, les conditions de conservation ainsi que le numéro d’identification du lot de fabrication.

Connaître les différents types

On en distingue trois types :

– Celui entier : il est considéré comme le meilleur d’entre eux. Il est présenté sous sa forme pure et peut avoir un ou plusieurs lobes de foie d’oie ou de canard engraissé. Si au marché, on retrouve l’appellation simple de foie gras, il s’agit d’une préparation de plusieurs morceaux agglomérés.
– Celui en bloc : le produit est haché finement, puis reconstitué. Des morceaux y sont parfois introduits avec 30 à 50 %, d’où son nom de bloc de foie gras avec morceaux.
– On distingue d’autres appellations, mais pour respecter les normes, il faut que les produits contiennent au moins 75 % de foie gras. Les médaillons ou pâtés de foie, les galantines, les marbrés et mousses peuvent en contenir à plus ou moins grande quantité.

Partager :  Facebook Twitter Linkedin Envoyer par mail

0