Blog

Foie gras : la star de la table de Noël

Le foie gras est un produit gastronomique que les Français ne se lasseront jamais de consommer. D’ailleurs, son marché est de plus en plus prospère. À Noël, il constitue le met par excellence. Les familles peuvent en concocter une recette spécifique. Malgré ce succès considérable, la pratique n’est pas acceptée par tous.

Un marché plus prospère que jamais

Le mois de décembre est une période décisive pour la production de foie gras en France. Près de 75 % de la production mondiale sont assurés par les éleveurs et producteurs français durant cette période. La moitié de leur vente se réalise durant les fêtes de Noël et de Nouvel An.
Selon le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras, les chiffres démontrent que ce fin produit  ainsi que la gastronomie est une valeur sure pour l’économie. Ces dernières années, la production, l’exportation ainsi que la consommation augmentent considérablement, notamment durant les fins d’années.
Sur le marché, les prix sont en hausse avec un taux de 2 % contre 5 à 7 % normalement. Le fait est que le prix des matières premières agricoles a sévi le début de l’année en France.

Des recettes maison pour Noël

foie gras aux deux poivres

Il s’agit d’une recette foie gras Noël qui mérite une préparation avant le jour J. Ainsi, il faut le sortir du réfrigérateur la veille pour qu’il soit à l’air libre une à deux heures. Pour le dénerver, il faut l’ouvrir. Par ailleurs, les deux poivres doivent être mélangés avec du sel, puis piller pour avoir une poudre assez grossière. Un cognac servira à l’arroser et le mélange d’épices préalablement préparé y sera ajouté. L’étape de la préparation consiste à laisser le tout mariner pendant au moins 12 heures.

Le lendemain, le foie gras doit être étalé au milieu de deux couches de papier film roulé au milieu. On obtient alors une forme de cylindre. Il est à noter que la préparation ne doit pas contenir de l’air. On peut alors à sa cuisson.

Pour ce faire, il faut chauffer une casserole d’eau à 80 °C avant d’y plonger le rouleau. La cuisson dure 10 minutes si on veut qu’il soit mi-cuit et 15 pour un cuit. Il est nécessaire de couper la cuisson en plongeant le tout dans un saladier d’eau froide et de glaçons. Avant de déguster, il est conseillé de le reposer au moins 9 heures au réfrigérateur.

Des avis divergents pour cette pratique

Tradition musulmane

Bien qu’il soit issu de la tradition française, les musulmans l’ont également adopté. Toutefois, à l’échelle industrielle, le doute se pose si le produit est vraiment halal.

Principe rituel lors de la production

Des rites religieux et des règles éthiques régissent la production de cette gourmandise. Pour qu’il soit vraiment halal, l’oie ou le canard doit avoir été convenablement abattu selon les prescriptions islamiques. Ils ne doivent pas par exemple avoir souffert au gavage et ressentir le bien-être.

Croissance du produit malgré les maltraitances notées

Même si les associations de protection animale dénoncent la maltraitance que ces bêtes subissent durant le gavage, le produit connaît encore un succès fou, notamment durant Noël. Plus de 1,5 milliard d’euros sont générés par ce secteur tous les ans. Le halal prend aussi part sur le marché mondial avec 21, 7 % contre 75 % pour la France.

Partager :  Facebook Twitter Linkedin Envoyer par mail

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

google

0